Avec l’arrivée du froid, les chenilles processionnaires du pin descendent des arbres pour s’enfouir bien au chaud dans la terre. Cette période de procession s’étale de fin novembre sur la région jusqu’au printemps.

Il est donc grand temps de penser à se protéger de ces nuisibles urticants et dangereux pour nos chiens, chats et autres animaux domestiques. La solution traditionnelle consiste en l’enlèvement mécanique des nids appelé “échenillage“. Cette technique est très performante mais peut être lourde à mettre en place (en fonction du nombre de nids, de l’accès et de la hauteur des arbres).

Depuis peu, une nouvelle solution à été trouvée : L’écopiège ©. Il s’agit d’un piège que l’on dispose autour des troncs et qui empêche les chenilles d’atteindre le sol. Les chenilles sont ainsi piégées dans une poche que l’on jettera à la fin du printemps pour la remplacer par une nouvelle.

Ce procédé innovant apporte une alternative à l’échenillage très efficace, économique et écologique.

En savoir plus sur la chenille processionnaire